Compte tenu de l'impact économique du virus, la banque centrale européenne se dit prête à prolonger son programme de rachats de dettes publiques et privées. La BCE allège encore ses conditions de prêts aux banques.