Première hausse de taux depuis mai 2011. La banque centrale européenne annonce un resserement monétaire à partir de juillet. Il faut dire que l'inflation s'aggrave. L'Intitution de Francfort s'attend désormais à 6,8% en 2022, 3,5% en 2023 et en 2024 2,1%.