La BCE maintient le statu quo. Mais Mario Draghi l'admet, l'inflation reste loin de l'objectif de 2%. De nouvelles actions sont à l'étude pour la prochaine réunion de décembre.