La Banque centrale européenne a confirmé jeudi l'arrêt progressif de son arsenal de soutien à l'économie, tout en affichant sa sérénité face aux risques croissants pesant sur la conjoncture en zone euro.