La Banque centrale européenne a annoncé ce jeudi l'abandon en fin d'année de ses rachats de dette, signant la disparition d'un programme exceptionnel conçu en pleine crise.