Dans un premier temps, la Russie a peut-être sous-estimé la résistance ukrainienne, observe la ministre de la Défense mais Moscou n'a pas encore choisi d'utiliser tous les moyens militaires à sa disposition. Les conséquences de la guerre vont aussi se faire ressentir chez nous, prévient le Premier ministre qui en appelle à la solidarité nationale et européenne.