Une nouvelle étude de la Commission européenne épingle la hauteur de la pression fiscale sur les revenus du travail en Belgique. L'exécutif européen ainsi que les économistes plaident pour un glissement vers des sources moins pénalisantes, notamment la pollution et le logement.