Après deux semaines de rebond, la Bourse de Shanghai a de nouveau dévissé, entraînant Schenzen et Hong Kong dans sa chute. Une volatilité que le pays, en pleine transition économique, n'aurait pas d'autre choix que de traverser.