De plus en plus de femmes se mettent à la boxe dans la capitale Ougandaise, afin d'apprendre à se défendre contre leurs agresseurs. Mais elles rêvent aussi d'en faire un métier.