De nouveaux indicateurs viennent appuyer la thèse d'un ralentissement de l'économie chinoise. Au mois de janvier, la deuxième puissance mondiale a, une nouvelle fois, subi un recul important de son commerce extérieur.