Les derniers chiffres sont clairs, l'économie européenne est entrée dans une période de croissance et d'inflation modérées. Peu probable qu'elles se redressent à court terme estime la Commission qui a révu ses prévisions à la baisse. Elle prévoit désormais pour la zone euro un PIB en progression d'1,1% cette année et d'1,2% à peine l'an prochain, au lieu d'1,4% espéré précédemment.