C'est devant les députés européens qu'Ursula von der Leyen a présenté le plan de la Commission. Un plan de relance de 750 milliards d'euros d'investissements, baptisé en anglais Next Generation EU.