La Commission européenne a infligé une amende de 138 millions d'euros aux trois producteurs de cartes à puce reconnus coupables d'avoir participé à un cartel entre 2003 et 2005: Infineon, Samsung et Philips.