Les mauvaises récoltes de pommes de terre dans la région d'Hokkaido plongent le Japon dans une véritable crise du chips, plusieurs producteurs de snacks ayant décidé de suspendre leur production.