Le Belge aime de plus en plus son smartphone. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par Deloitte. Cette tendance, qui préexistait à la crise, a pris beaucoup plus d'ampleur grâce notamment aux mesures de confinement mises en place au plus fort de la pandémie.