Au lieu d'un sur dix, ils sont désormais 4 sur 10 à se déclarer insatisfaits de leur statut d'indépendants. Principalement à l'angoisse de savoir si leur entreprise traversera la crise du Coronavirus. Malgré cela, le nombre de personnes lançant leur activité est en hausse.