Alors que le Coronavirus met à mal l'économie du monde entier, les pêcheurs Kenyans de la région du lac Victoria eux, voient leurs ventes grimper en flèche. Par peur de tomber malade, les consommateurs de la région délaissent le poisson chinois vendu d'ordinaire à prix ultra compétitif pour consommer du poisson local frais.