Une étude menée par l université de Liège et soutenue par la région wallone s'est intéressée à l'avis des managers sur le télétravail. Une pratique, évaluée à 17% avant la pandémie, qui s'est clairement généralisée et imposée durant la crise, pour atteindre 50%, créant un shift de paradigme dans le monde du travail.