Après des décennies d'isolement, les Birmans commencent enfin à profiter de la révolution numérique. Les entrepreneurs locaux surfent sur la vague en développant des applications adaptées aux problèmes quotidiens de leurs compatriotes.