Le FMI a abaissé mardi ses prévisions de croissance économique mondiale en pointant le risque "accru" d'un tassement des grands pays émergents (Brésil, Russie, Chine...) tout en réitérant ses craintes sur la crise persistante en zone euro.