Le projet de plan budgétaire envoyé par le gouvernement Michel présente "un risque de non-respect des règles du pacte de stabilité et de croissance", selon la Commission européenne. Une remarque que l'exécutif européen a adressée à sept pays de la zone euro.