La Grèce finalisait ce jeudi ses dernières propositions avec lesquelles elle espère convaincre ses partenaires européens de reprendre leur aide financière et de la garder dans la zone euro. Dans le même temps, la question de la viabilité de sa dette refaisait surface.