Gérée par Bernie Ecclestone depuis le milieu des années 1980, la Formule Un est devenue une véritable vache à lait pour ses promoteurs, dégageant des revenus de plusieurs milliards de dollars.