La cour constitutionnelle a suivi l'avis de la Cour de justice de l'Union européenne. Elle a décidé d'annuler la fairness tax mise en place par le gouvernement Di Rupo. Cette mesure taxait les multinationales qui distribuent des dividendes tout en payant très peu d'impôts.