La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) a obtenu l'agrément pour pouvoir représenter des PME dans des actions en réparation collective. La fédération patronale l'avait demandé à titre préventif pour être prête à agir au cas où un ensemble de PME membres le jugerait utile, et non pas pour préparer une action imminente.