La Fed annonce qu'elle mettra progressivement un terme à sa politique d'assouplissement quantitatif. Une décision mal acceuillie par les marchés, mais qui illustre aussi un retour de la confiance dans l'économie américaine.