C'était attendu, Jerome Powell a confirmé ce mardi après-midi devant le sénat américain, que la Réserve fédéral allait être patiente. En clair : pas de nouvelles hausses de taux à attendre d'ici l'été.