La Réserve fédérale américaine a laissé hier, sans surprise, ses taux d'intérêt inchangés. Elle a même promis explicitement qu'elle resterait "patiente" sur ses futures hausses de taux, citant l'environnement économique mondial qui ralentit et la modeste inflation.