La Réserve fédérale américaine a laissé ses taux d'intérêt inchangés hier mais elle prévenu qu'elle était désormais sur le qui-vive pour soutenir l'économie si un ralentissement se profile. Un discours à la suite duquel les marchés financiers semblent tabler sur une baisse des taux dès le mois prochain.