La crise sanitaire engendre une perte d'un milliard d'euros pour la Fédération Wallonie-Bruxelles. Un milliard qui vient s'ajouter au déficit prévu de 700 millions, plus le fonds d'urgence durant la crise. Ce trou, l'institution veut le combler en empruntant 1,4 milliard, à plusieurs sources.