Washington qui envisage de taxer les importations chinoises à hauteur de 60 milliards de dollars, Pékin qui réplique en menaçant le porc et les fruits américains: la Chine et les Etats-Unis poursuivaient ce vendredi leur bras de fer commercial. De leurs côté, les Européens restaient prêts à répliquer avec fermeté à d'éventuelles taxes américaines sur l'acier et l'aluminium malgré le sursis de quelques semaines accordé par Donald Trump.