La guerre des taxis fait rage dans la capitale française: les taxis traditionnels sont vent debout contre les "véhicules de tourisme avec chauffeurs", qu'ils accusent de concurrence déloyale.