Selon les entrepreneurs la hausse des prix des matières premières et les difficultés d'approvisionnement pèsent sur leur activité. Au point qu'un 1 chef d'entreprise sur 5 craint de devoir mettre une partie de son personnel au chômage temporaire.