La liste civile du futur roi Philippe sera soumise à la TVA et aux accises. Son montant sera identique au montant de la liste civile dont bénéficie le roi Albert II.