La livre turque n'en finit plus de couler. Hier encore, la devise nationale perdait 15%, à près de 13,50 livres pour un dollar. Un niveau historiquement bas, qui intervient alors que le président, Recep Tayyip Erdogan, continue de faire pression sur la banque centrale turque, pour qu'elle baisse les taux d'intérêt.