Les épaisses murailles de la vieille cité éthiopienne d'Harar n'ont pu empêcher le monde moderne de s'y engouffrer, mais les traditions historiques, culturelles et religieuses uniques de ce lieu saint de l'islam y sont toujours bien vivantes.