D'après une étude réalisée par Randstad, les contrats à durée déterminée ne seraient pas menacés par les contrats temporaires. Ils concerneraient toujours plus de trois quart des travailleurs. Une proportion qui est restée quasi inchangée depuis dix ans.