Minoritaire désormais, le gouvernement Michel a besoin du soutien de l'opposition pour faire passer ses dossiers. Première étape cruciale, le budget qui doit être voté ce jeudi à la Chambre. Problèùe, la NVA a posé ses conditions pour approuver le texte.