La Guinée souffre économiquement de la fermeture de ses frontières à cause l'épidémie de fièvre Ebola. Dans le centre du pays, où la pomme de terre est produite en grande quantité, le marché s'est effondré.