Elle est ingénieure, lui peintre devenu gardien de nuit. Leur fils joue du violon dans la rue pour gagner quelques pieces. La famille Koleshev est le nouveau visage de la pauvreté en Bulgarie. A l'image de nombreux citoyens, près de la moitié de la population sont devenus des travailleurs pauvres, frappés par les crises successives qu'a connu leur pays.