David Cameron était en mission séduction auprès des parlementaires britanniques. Pendant ce temps, la livre sterling tombait à son niveau le plus faible en près de sept ans face au dollar.