Les tombes du cimetière d'Hart Island à New York, où sont enterrés près d'un million d'indigents, SDF ou enfants mort-nés, seront désormais accessibles aux familles à la faveur d'un "accord historique", ont annoncé les autorités pénitentiaires de New York.