Les transporteurs qui contestent l'application de la taxe kilométrique depuis le 1er avril ont continué à perturber le trafic et l'activité économique ce mercredi. L'approvisionnement en essence, mazout et gazoil de chauffage était même devenu impossible dans la plupart des provinces wallonnes. Les grands magasins étaient également touchés. La police est intervenue.