La place Taksim, symbole de la pression sociale qu'une frange, jeune et urbanisée, de la population stanbouliote reproche au gouvernement a été investie par des centaines de policiers anti-émeutes ce mardi.