Si les Diables Rouges montent sur la pelouse du Qatar ce soir, leurs 14 sponsors officiels, eux, ne jouent pas tous sur le même terrain. Avec le 'qatar bashing', les entreprises sont tiraillées entre boycott et publicité. Certains choisissent d'axer leur communication autour des joueurs belges, d'autres boycottent totalement l'évènement et d'autres encore sont déjà présent sur place.