La pression fiscale sur les entreprises a légèrement diminué l'an dernier en Belgique sous l'effet du tax shift. C'est ce qui ressort d'une étude publiée par PwC et la Banque mondiale. Pour autant, notre pays reste encore l'un des plus taxé en Europe et dans le monde et pourrait mieux faire pour gagner en compétitivité.