La Chambre a approuvé dans la nuit de jeudi à vendredi la réforme de la loi de 1996 sur la compétitivité des entreprises, à la satisfaction des patrons mais au grand dam des syndicats.