La facture de gaz et d'éléctricité pourrait s'alourdir dès le 1e avril. En cause : la proposition finale de réforme fiscale sur le gaz et l'électricité, proposée par Vincent Van Peteghem. L'idée : pérenniser le taux de TVA à 6% et y ajouter des accises. En conséquence, les ménages moyens paieront une dizaine d'euros supplémentaires par mois et les entreprises seront aussi touchées par cette réforme.