Pour contrer l'expansion d'Uber et des autres services de VTC, les célèbres Black cabs londoniens misent plus que jamais sur le "knowledge", littéralement le savoir, qui est l'examen le plus difficile du monde pour les aspirants chauffeurs de taxi.