En Afrique du Sud, l'industrie de la sécurité privée a grandi au point d'employer plus de personnel que la police et l'armée réunies.